Une chanson intitulée Luysi Hadig (perle de lumière) de la chanteuse arménienne Sybil, basée à Constantinople et connue pour interpréter des chansons en arménien oriental et occidental, a été diffusée sur toutes les plateformes numériques.

Écrit et arrangé par Ari Khergel, le texte en arménien occidental de la chanson est du poète libano-arménien Ashot Bakratun, tandis que le texte en dialecte hamshen est de l’écrivain folklorique hamshen Mahir Ozkan.

La chanson réunit deux expressions différentes d’une même langue qui se sont séparées au fil du temps et continuent de vivre dans la même région, et attire l’attention sur la convergence des dialectes arménien occidental et hamsheni, qui ont été inscrits sur la liste des « langues en danger » de l’UNESCO.

Sibyl, internationalement reconnue pour son travail dans le domaine de la musique folklorique arménienne, et Ayshenur Kolivar, qui interprète dans son style unique le multiculturalisme de l’East Bay, prêtent leur voix à Luysi Hadik, qui relie le réveil du printemps à la joie de Vardavar.L’Arménie Occidentale est reconnaissante au chanteur pour cet effort patriotique, car les dialectes des différentes régions d’Arménie occidentale font partie de la richesse culturelle de l’Arménie Occidentale.

Laisser un commentaire