En Arménie Occidentale, les danses rituelles étaient exécutées dans la vie quotidienne à l’occasion des anniversaires, des mariages, des cérémonies funéraires et d’autres rites.

Il existe des danses rituelles, qui n’étaient exécutées que lors des festivités annuelles – une fois.

À travers les mouvements de danse, les gens essayaient de représenter certains processus et d’accomplir des rites sérieux. Par leur intermédiaire, ils demandaient aux dieux certains bienfaits. Lorsqu’ils obtenaient une récompense désirable, ils les remerciaient à nouveau dans des danses rituelles.

La danse était traitée avec beaucoup de soin et de sérieux par les Arméniens. C’est parce que la danse était dédiée aux dieux.

Les danses rituelles étaient également marquées par le symbolisme distinctif de leurs mouvements. À l’origine, les danses étaient circulaires. Quel était le symbolisme du cercle ? Le cercle symbolisait l’infini et l’éternité.