Le secrétaire d’État américain, ainsi que d’autres responsables américains à tous les niveaux, continuent à travailler avec l’Arménie et l’Azerbaïdjan, continuant à offrir leur soutien à la partie américaine au nom d’une paix globale et à long terme. Selon Armenpress, le porte-parole du Département d’Etat américain Ned Price a déclaré cela lors d’un briefing. Le journaliste lui a rappelé que le secrétaire d’État Antony Blinken a récemment eu des conversations téléphoniques avec le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan et le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, confirmant la volonté des parties de contribuer au processus. Il a demandé si cela signifiait que de précédentes propositions similaires du département d’État américain avaient été rejetées, ce à quoi M. Price a répondu : « Non, ce n’est pas comme cela. Cela signifie que nous avons pu réaliser certains progrès, et grâce à un contact constant et à des négociations diplomatiques avec nos collègues arméniens et azerbaïdjanais, nous pensons que nous pouvons poursuivre ce processus. À la remarque du journaliste selon laquelle, contrairement au Département d’État qui, dans ses déclarations, mentionne constamment le format de la coprésidence de l’organe de médiation du Groupe de Minsk de l’OSCE dans le processus de résolution du problème, le président azerbaïdjanais le gâche tous les jours, M. Price a répondu : « Dans nos déclarations, nous avons clairement indiqué que les États-Unis sont prêts à soutenir ces deux pays et des partenaires de même sensibilité, quel que soit le format ou la forme qui sera efficace. Nous sommes coprésidents du Groupe de Minsk depuis 1994, mais comme nous l’avons déjà montré, nous voulons aussi nous impliquer avec les pays dans un format bilatéral pour aider l’Arménie et l’Azerbaïdjan à trouver une paix globale et à long terme. »