Le ministre des Affaires étrangères de la République d’Artsakh Davit Babayan a déclaré que « l’avenir de l’Artsakh dépend entièrement de nous, de nos approches et de nos attitudes ».

a déclaré Babayan : « Prenons l’exemple de l’Azerbaïdjan, qui fait du chantage à plusieurs pays plus grands et plus forts que lui. Le chef de la politique étrangère américaine parle du groupe de Minsk et Aliyev dit qu’il n’y a pas de groupe de ce type parce qu’ils respectent les principes, ils connaissent leur place et leur rôle et ils savent qu’ils sont importants. Dans le contexte de ces évolutions géopolitiques turbulentes, nous devons être plus unis, nous devons résister et nous battre jusqu’au bout, car les principes, ainsi que la raison et l’engagement, sont la plus grande arme dont nous disposons. »

Le ministre des affaires étrangères de l’Artsakh, M. Babayan, a également abordé d’autres questions importantes.

L’Arménie Օccidentale appelle l’Artsakh à défendre ses droits, à mettre en lumière les crimes commis par l’Azerbaïdjan et à utiliser le soutien de la communauté internationale.