Le berceau du raisin et du vin est traditionnellement considéré comme étant les hautes terres arméniennes, où le domaine spirituel et la culture correspondants se sont formés. Selon la célèbre histoire biblique, l’Arménie est le berceau de la viticulture et de la vinification. Les historiens de la Grèce antique, Hérodote d’Halicarnasse, Xénophon d’Athènes et Strabon, attestent qu’il y a environ deux millénaires et demi, des vins de grande qualité étaient exportés d’Arménie vers d’autres pays. Xénophon, en particulier, souligne que les vins arméniens étaient de grande qualité, vieillissants et diversifiés.Vinification industrielle, l’histoire et la tradition de la production de cognac ont commencé en 1877. Aujourd’hui, l’Arménie se classe parmi les meilleurs analogues du monde pour ses vins et ses cognacs, et revendique même la première place.

Laisser un commentaire