Dans des chapitres distincts, G. Guner aborde les massacres hamidiens, le génocide des Arméniens planifié et exécuté par le régime Jeune-Turc, les massacres perpétrés par les kémalites contre le peuple arménien de 1919 à 1922. L’auteur décrit le génocide commis contre les Arméniens comme le premier génocide du XXe siècle. La valeur de l’ouvrage réside dans le fait que l’auteur a utilisé un grand nombre de rapports diplomatiques suédois, de récits de témoins oculaires et de publications de presse.

Laisser un commentaire