Dans les régions des villages de Shamosh et de Zogar de la province de Hozat de Dersim, en Arménie Occidentale, l’abattage des arbres se poursuit depuis un mois et demi. Ont prévu 30 hectares pour la coupe d’arbres, mais il est mentionné que la zone à couper dans la prochaine phase atteindra jusqu’à 400 hectares.

Les atteintes à la nature, à la culture, à la langue et à la foi du Dersim se poursuivent : les forêts incendiées l’an dernier à cause des « opérations militaires » sont détruites cette année sous prétexte d’un « reverdissement ».

L’Arménie Occidentale condamne les actions similaires de la Turquie occupante et exhorte à rester dans les limites de la bonne foi, et la communauté internationale devrait répondre à ces cas en temps opportun.