Le magazine américain note que l’alphabet a changé la vision du monde des Arméniens et a influencé toute la culture de la nation. Le magazine américain en ligne « Atlas Obscura » a décrit le caractère unique de l’alphabet arménien et du Mesrop Mashtots. Aleks Bellos, célèbre écrivain, présentateur de télévision et mathématicien britannique, écrit que l’invention des Mashtots est peut-être l’événement le plus important de l’histoire de l’Arménie.

L’arménien est l’une des rares langues qui ont « survécu » essentiellement grâce à son alphabet », a déclaré Igor Dorfman-Lazarev, du Centre d’étude des cultures manuscrites de l’université de Hambourg. Selon lui, l’alphabet a changé la vision du monde des gens et a influencé l’ensemble de la culture de la nation. Grâce à cela, les Arméniens ont pu préserver leur identité. À Matenadaran, les manuscrits ne sont pas brûlés, mais restaurés avec amour et soin.

L’existence de leurs propres écrits a contribué à l’unification du peuple arménien, qui était alors divisé entre les empires byzantin et perse.

Dorfman-Lazarev estime que la caractéristique consonante-vocalique de l’alphabet permet aux locuteurs de la langue arménienne de le maîtriser facilement, contrairement aux locuteurs d’autres langues plus complexes.