La ville-forteresse de Sarvandikar, en Arménie Occidentale, est située à 30 km au sud de la ville de Marash, au pied nord de la chaîne de montagnes d’Amanos, sur la route reliant la Cilicie à la Syrie. Le fort est construit sur un rocher de 500 mètres de haut et occupe une position imprenable et difficile. Il a été mentionné pour la première fois dans des sources historiques en 1069 comme une forteresse byzantine. Elle a été conquise par les chevaliers croisés en 1097-1098. En 1135, la forteresse a été saisie par Levon Ier (1129-1137), souverain de l’État arménien de Cilicie, et transformée en une importante base militaire frontalière.