Le monde est entré dans une ère de géopolitique nue, où, malheureusement, les normes, les principes et la moralité sont passés au second plan. Le ministre des affaires étrangères de l’Artsakh, David Babayan, en a parlé sur sa page Facebook.

« Aujourd’hui, nous sommes confrontés à des menaces ontologiques, ce qui exige du professionnalisme, du patriotisme, une bonne organisation, de la patience et une capacité de travail inépuisable. Il est très important de se tenir le plus loin possible des démagogues, des provocateurs, qui « égorgent les ennemis dans les réseaux sociaux et les batailles de langage ». Tout cela est la clé du salut du peuple et de l’État dans les circonstances actuelles.

Chers compatriotes, ne perdez jamais la foi et la maîtrise de soi, jamais. Ne faites jamais confiance aux démagogues, aux flagorneurs et aux personnes prises au hasard. Voici les ingrédients clés pour surmonter les difficultés, grâce auxquels il devient possible de sauver le pays même dans les périodes les plus difficiles de l’histoire. Les deux ou trois prochaines années seront une période très importante. Et si nous pensons correctement, si nous comprenons que notre force réside dans la raison, l’honnêteté et l’intégrité, alors nous serons en mesure de mettre en œuvre le plan-minimum, le sauvetage de l’Artsakh », a écrit Babayan.