Aujourd’hui, alors que nos compatriotes perdent à nouveau leurs maisons, que de nouveaux territoires arméniens sont dépeuplés, nous pouvons être là pour ces personnes et leur montrer, ainsi qu’au monde entier, que la culture arménienne vit ici et vivra ici. Armen Niazian, en tant qu’artiste arménien et membre du groupe de bénévoles du festival « Ensemble à Aghavno », se trouve depuis quelques jours à Aghavno, où il a fait un excellent travail en très peu de temps pour organiser cet événement. Le festival « Ensemble à Aghavno » n’est pas un adieu à notre terre, mais une promesse que la chanson et la danse arméniennes reviendront bientôt ici.

L’Arménie Occidentale s’inquiète d’un autre cas de dépeuplement. Les Arméniens doivent continuer à vivre dans leurs territoires d’origine, indépendamment de la volonté des occupants, et la communauté internationale doit également porter un jugement sévère sur tout cela.