L’Institut Lemkin pour la prévention du génocide a émis l’alerte rouge la plus élevée en matière de génocide pour l’Azerbaïdjan, déclarant qu’il condamne les discours de haine, les menaces et les atrocités en cours dans l’Artsakh et au-delà contre le peuple et le patrimoine culturel arméniens.

« Une vidéo récente circulant sur les médias sociaux azerbaïdjanais montre un soldat azerbaïdjanais attachant un crâne arménien déterré dans un cimetière arménien voisin à l’arrière d’un camion militaire, tandis que ses camarades soldats se réjouissent. À la suite de cette nouvelle atrocité apparente, l’Institut Lemkin pour la prévention du génocide tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme pour l’Azerbaïdjan, mettant en garde contre un génocide imminent des Arméniens.

La communauté internationale, en particulier l’OTAN et ses États membres, continue d’ignorer les déclarations et les actions génocidaires de l’Azerbaïdjan, qui sont soutenues et encouragées par la Turquie.

Nous demandons instamment à tous les organismes internationaux et étatiques de surveiller l’idéologie et les pratiques de génocide de la Turquie et de l’Azerbaïdjan », indique la déclaration.

L’Arménie Occidentale attache beaucoup d’importance à la surveillance des crimes perpétrés par la Turquie et l’Azerbaïdjan. 

Ce qui se passe actuellement dans la patrie de l’Artsakh, occupée par l’Azerbaïdjan en 2020, est équivalent à ce qui se passe en Arménie Occidentale. Les Etats criminels devront répondre de tous leurs actes.