Appel conjoint adressé au Gouvernement de la République française, co-président du Groupe de Minsk, par des représentants autorisés d’organisations non gouvernementales de réfugiés des colonies occupées par les occupants azerbaïdjanais de la République d’Artsakh vers la République d’Arménie.

 Application :

Après 44 jours de guerre, l’Azerbaïdjan fasciste a lancé de nouvelles occupations militaires des colonies de la République d’Artsakh, profitant des obstacles artificiels créés par certaines forces aux activités des pays coprésidents du Groupe de Minsk.

Nous y voyons la poursuite du génocide commis contre les Arméniens depuis près d’un siècle. Le grand nombre de victimes et de blessés parmi la paisible population arménienne en est la preuve. Ce fait est étrangement dissimulé même par le gouvernement de la CE.

On a l’impression que les soldats de la paix russes ne reconnaissent pas l’occupation illégale du territoire de la République d’Artsakh par les occupants azerbaïdjanais. Les Arméniens sont en danger de génocide. La France, en tant que coprésidente mais aussi en tant que pays démocratique, a élevé à plusieurs reprises sa juste voix pour défendre le droit à l’autodétermination des Arméniens de l’Artsakh. Nous demandons au gouvernement de la République française, qui assure la coprésidence, d’autoriser l’entrée de soldats de la paix français sur le territoire de la République d’Artsakh afin de protéger la sécurité de la route de Berdzor, la seule « route de la vie » reliant la République d’Artsakh à la République d’Arménie, contre les envahisseurs azerbaïdjanais.

 Respectueusement, représentants autorisés des ONG de réfugiés des colonies de la République d’Artsakh occupées par les occupants azerbaïdjanais.