Le lac Akgyol, qui couvre une superficie de 407 ha dans la province de Van Ozalp, s’est complètement asséché en raison de températures extrêmement élevées et d’une évaporation rapide.

Le lac, qui a accumulé une quantité d’eau considérable grâce aux précipitations et à la fonte des neiges en avril et mai et qui abrite des dizaines d’oiseaux, s’est à nouveau dépeuplé en raison de la chaleur et de l’évaporation rapide.

Comme ailleurs dans le monde, le changement climatique dû au réchauffement de la planète est également évident dans le bassin du lac Wana. Par le biais de l’évaporation, l’eau des lacs est absorbée par la croûte terrestre et les niveaux d’eau baissent.

Nous voyons maintenant les effets de la sécheresse de 2020-2021, en particulier dans les lacs relativement petits comme Akgyol.En raison du réchauffement climatique et de la mauvaise gestion des politiques environnementales par la Turquie occupante, un certain nombre de petits lacs d’Arménie Occidentale disparaissent ou sont sur le point de disparaître.