L’une des rares pièces d’or frappées sous le règne du roi Levon II (1198-1219, dynastie rubinienne) du royaume arménien de Cilicie a été vendue lors d’une vente aux enchères en ligne. Le prix de départ était de 50 000 dollars. La pièce représente le roi Levon sur le trône, tenant une croix dans une main et une fleur dans l’autre. Sur l’autre face de la pièce figurent un lion et une croix catholique. La pièce fait partie de la  » Collection Araratienne  » de Lawrence Adams.

Il convient de noter que sous le règne de Levon II, les frontières du royaume arménien de Cilicie s’étendaient de Séleucie à Antioche, de la mer Méditerranée aux montagnes Taurus et Antitoros.

Afin de protéger et de contrôler les frontières du pays, Levon a reconstruit d’anciennes forteresses, érigé de nouvelles fortifications, construit de nombreuses tours de guet, créé une forte armée permanente et introduit certaines règles et règlements pour la formation militaire. Sur son ordre, d’anciens monastères ont été restaurés, de nouveaux ont été fondés et des écoles ont été ouvertes à côté d’eux. Levon B a invité de nombreux scientifiques et artistes à sa cour et a créé des conditions favorables à leurs activités.

L’Arménie Occidentale estime que ces objets devraient être exposés dans des musées au lieu d’être mis en vente, afin qu’ils soient accessibles au public et deviennent la propriété du peuple.