Le 18 août, l’Azerbaïdjan a saisi la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), lui demandant de contraindre l’Arménie à obliger immédiatement et sans condition les forces et structures sous son contrôle à cesser la destruction de biens, notamment l’incendie de maisons dans la ville de Berdzor et les villages environnants, et à fournir des informations sur les mesures prises.  

Le bureau du représentant de la CE pour les questions juridiques internationales a noté que le 22 août, la Cour européenne des droits de l’homme avait rejeté la demande de l’Azerbaïdjan et qu’il n’était pas nécessaire d’appliquer une nouvelle mesure provisoire.