À l’initiative de la partie arménienne, Vladimir Poutine a eu une conversation téléphonique avec le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan.

Nous l’apprenons sur le site officiel du Kremlin.

Les deux dirigeants ont continué à discuter de la situation autour de l’Artsakh.

 « L’importance d’une mise en œuvre cohérente des accords trilatéraux du 9 novembre 2020, du 11 janvier et du 26 novembre 2021 par les dirigeants de la Russie, de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan a été confirmée. Le rôle des forces de maintien de la paix russes pour assurer la stabilité dans la région a été souligné », indique le communiqué.

L’Arménie Occidentale n’accepte en aucun cas la cession de terres arméniennes à l’Azerbaïdjan occupant, quel que soit l’accord signé. Il s’agit de territoires arméniens originaux, libérés dans les années 1990 grâce aux efforts de l’ensemble de la nation arménienne sur la base des traités internationaux signés en 1920.