Les derniers temps n’ont pas été, c’est le moins qu’on puisse dire, « bons » pour les habitants d’Aghavno. Le 25 août est le dernier jour, les gens sont obligés de quitter leurs maisons… Afin de saisir la réalité de ce moment et de le raconter au monde entier par le biais de la caméra, nous nous sommes rendus à Aghavno, un coin de terre accueillant qui a été sous les feux de la rampe récemment.

Les habitants d’Aghavno parlent très peu de nos jours. De nombreuses personnes sont occupées à emporter les derniers effets personnels de leur maison et à dire tranquillement au revoir au village où elles sont nées.

Le silence pesant est parfois rompu par les voix des enfants qui jouent sur la rivière Aghavno. Vous remontez la rivière et vous retrouvez les maisons aux toits rouges d’Aghavno et à l’extérieur des maisons, des gens mettent leurs affaires dans des camions. Malheureusement, leurs biens les plus précieux et les plus importants ne tiennent pas dans un camion …

D’une part, il y a les scènes d’évacuation des maisons, d’autre part, il y a les scènes avec les inscriptions sur les murs : « Nous reviendrons, nous vivrons à Aghavno ».

L’Arménie Occidentale est prête à prendre en charge toutes les plaintes des habitants du village d’Aghavno contre l’Azerbaïdjan.