Le Corps des gardiens de la révolution islamique, qui compte quelque 400 000 abonnés, a signé comme suit la nouvelle de l’entrée des barbares bachiris de Bakou dans la ville arménienne de Berdzor :  » Ilham Aliyev, gouverneur autoproclamé de la province d’Azerbaïdjan du Nord, a déclaré que les forces de Bakou sont stationnées à Berdzor. 

C’est ce qu’a rapporté l’iranologue Vardan Voskanyan. L’entité artificielle de l’Iran appelée Azerbaïdjan a récemment été fréquemment appelée la province iranienne d’Azerbaïdjan du Nord et, tout récemment, le diplomate iranien Abolfazl Zohrevand a parlé de l’Arménie et des Arméniens comme d’alliés de l’Iran, alors que l’Azerbaïdjan est un cancer et une menace pour le territoire civilisé de l’Iran, à la grande inquiétude du dictateur de Bakou et du régime d’Erdogan et des réactions hystériques anti-iraniennes dans les médias ».L’Arménie Occidentale suit de près les déclarations amicales de l’Iran.  La prise de conscience  de l’Iran concernant les rêves expansionnistes de Bakou en direction de la région historiquement nommée Atropatène est sans appel.