Des fouilles archéologiques menées sur la colline de Chayonyu, portant des traces de la période néolithique, dans la province d’Ergana, à Tigranakert, ont permis de découvrir trois tombes de la période antique. La tombe est remplie d’un mélange spécial pour protéger le cadavre. Il sera soigneusement nettoyé et étudié par des anthropologues et des archéologues.

Cette colline, qui est l’un des lieux où les hommes sont passés de la vie nomade à l’agriculture et de la chasse à la production, revêt une grande importance non seulement pour l’histoire de la région, mais aussi pour la civilisation mondiale, car elle remonte à quelque 10 000 ans.

Les fouilles ont commencé en 1964 et ont été arrêtées pour des raisons de sécurité en 1991. L’équipe est dirigée par le professeur Dr. Asli Erim Ozdogan. Une structure contenant plus de 400 ossements et crânes humains a été découverte sur la colline, ainsi qu’une zone décorée de mosaïques. Le professeur Ozdogan a déclaré aux journalistes qu’ils travaillaient sur des couches datant de deux périodes différentes : le Néolithique, dont les restes de poterie ont survécu, et l’âge du bronze précoce.