Message du ministre des affaires étrangères de l’Artsakh, David Babayan, sur Facebook. « Le conseiller présidentiel azerbaïdjanais Hajiyev a déclaré que les Azerbaïdjanais et les Arméniens peuvent vivre côte à côte en tant que citoyens d’un même pays.

Premièrement, les Arméniens et les Azerbaïdjanais peuvent vivre dans un seul pays, mais ce pays ne peut être qu’un pays tiers, comme la Russie, les États-Unis, la Suisse, etc. Nous avons de tels exemples, bien que l’Azerbaïdjan fasse tout pour que, même dans les pays tiers, les Azerbaïdjanais traitent les Arméniens de manière hostile, et nous le voyons dans différents pays.

Mais si nous parlons de l’Artsakh et de l’Azerbaïdjan, nous ne pouvons pas faire partie de l’Azerbaïdjan, car l’Artsakh n’a qu’un seul avenir au sein de l’Azerbaïdjan : le dépeuplement, la destruction et le génocide.Le président de la République d’Arménie Occidentale, évoquant la question de l’Artsakh dans une récente interview, a noté que l’Artsakh est sous la responsabilité de l’Arménie Occidentale à la fois territorialement et juridiquement, et en ce sens, il est clair que l’Artsakh ne peut faire partie d’aucun autre État que l’Arménie mère.