Construit entre les 11e et 13e siècles sur le versant sud du mont Aragats, le château d’Amberd est situé à 2 300 mètres d’altitude, au confluent des rivières Arkashen et Amberd.

Il existe des vestiges de bâtiments cyclopéens dans la région d’Amberd, et à proximité, des carrières de pierre de poissons-dragons. La ville forteresse urartienne a été construite à l’âge du bronze, probablement en raison de la force naturelle de la région.

Amberd a été capturé par les Turcs seldjoukides dans les années 70 du 11e siècle et transformé en base militaire. En 1196, Zakare et Ivan Zakarian ont vaincu les forces armées de l’émirat de Gandzak et ont libéré Amberd, la donnant à l’un de leurs commandants, Vache Vachutian qui en a fait le siège de son pouvoir. Amberd a finalement été détruit lors des raids de Lenktemur à la fin du 14ème siècle et n’a jamais été reconstruit.

Lors d’une session ordinaire du gouvernement, le ministre de l’éducation, des sciences, de la culture et des sports de la RA, Vahram Dumanyan, a déclaré que dans un avenir proche, les parties endommagées du château seront clôturées et le territoire du monument sera aménagé.