Le président du Conseil européen, Charles Michel, lors d’une réunion trilatérale avec les dirigeants de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan, a souligné l’importance de la libération par l’Azerbaïdjan des prisonniers arméniens. M. Michel a également déclaré : « Nous sommes convenus aujourd’hui d’intensifier les travaux de fond en vue de promouvoir un traité de paix régissant les relations interétatiques entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan et avons chargé les ministres des affaires étrangères de se réunir dans un délai d’un mois pour travailler sur des projets de texte.

« Le président Michel a souligné l’importance de la poursuite de la libération des captifs arméniens. L’UE continuera à s’occuper de ces questions », indique la déclaration.L’Arménie Occidentale salue la déclaration du président du Conseil de l’Europe, Charles Michel, sur le retour des prisonniers et ajoute que plus de 300 personnes ont été portées disparues depuis la guerre, la plupart d’entre elles ayant probablement été capturées par l’Azerbaïdjan, sans que les services compétents en soient informés.