Le parc national du Mont Ararat, avec sa flore et sa faune riches, abrite de nombreuses espèces animales sauvages en toute saison. Les glaciers qui fondent dans la chaleur de l’été sur le mont Ararat sont une bouée de sauvetage pour la faune du parc national du mont Ararat, dont le climat est aride. Les oiseaux, les poissons, les reptiles et les rongeurs survivent également grâce aux eaux fraîches des montagnes dans cette région où la chaleur torride est effective.

Il convient de noter que la région d’Igdir a la plus faible quantité de précipitations en Arménie Occidentale, donc la probabilité de sécheresse est élevée ici.