Le projet de restauration du complexe du monastère d’Amaras, qui a débuté en septembre 2019, en est maintenant à la dernière, 3ème étape.

Selon la fondation « Luys », le montant total des travaux de restauration du complexe monastique s’élève à environ 420 millions de drams, dont 276 millions de drams ont déjà été réalisés.

Il convient de rappeler que les travaux sont supervisés par une organisation de projet spécialisée dans la restauration des monuments historiques et culturels. En général, le projet devrait être achevé au printemps 2023.

L’objectif du projet est de créer toutes les conditions nécessaires à la pleine utilisation du complexe, en donnant un nouveau souffle au monument de valeur historique et culturelle pour le peuple arménien, qui est aujourd’hui à l’avant-garde de la préservation des valeurs chrétiennes.

Le complexe du monastère d’Amaras est une autre preuve historique que cette région n’a été et ne sera habitée que par des Arméniens de souche, qui, par leur mode de vie sédentaire, ont créé de telles valeurs historiques et culturelles. L’Arménie Occidentale apprécie le travail de restauration du monument culturel et l’oriente vers la rénovation des monuments culturels de Javakhk et d’Arménie Occidentale, sinon les Turcs ont depuis longtemps commencé leur travail de conversion.