L’Assemblée nationale de la République d’Arménie Occidentale, se référant aux événements du 26 août 2022 dans les localités de Berdzor, Aghavno et Sus d’Artsakh, rapporte :

En vertu du droit international, l’Artsakh fait partie de l’État d’Arménie depuis 1920, dont l’actuelle République d’Arménie Occidentale est une extension.

L’Artsakh, avec l’ensemble de son territoire, est une province autonome de la République d’Arménie Occidentale, selon une loi adoptée par la République d’Arménie Occidentale le 25 février 2021.

La République d’Arménie, formée en 1991, n’a pas de base juridique pour représenter le peuple autochtone de l’Artsakh. Le document signé par les dirigeants de la République d’Arménie, de la Russie et de l’Azerbaïdjan le 9 novembre 2020 n’a donc aucune valeur juridique opposable au peuple original et souverain arménien d’Artsakh.

Le Parlement de la République d’Arménie Occidentale condamne la relocalisation forcée des Arméniens autochtones de Berdzor, Aghavno et Sus, entraînant une émigration forcée.

Compte tenu des crimes commis, la République d’Arménie Occidentale se réserve le droit de libérer les territoires occupés de la région d’Artsakh qui lui appartiennent de jure.

 Karin, 05.09.2022