Une traduction arménienne de l’ouvrage Les désastres de l’Orient de Karel Hanza, du célèbre écrivain et voyageur tchèque, a été publiée à Prague grâce au travail acharné d’Anna Karapetyan, rédactrice en chef du site web du magazine européen. DNI, et Anna Karapetyan, doctorante à l’Université Charles.

Le traducteur a également rédigé un avant-propos au livre et une préface explicative relative à la traduction d’examen, ainsi que quelque 500 notes, qui figurent à la fin du livre.

Nous tenons à vous informer que ce livre de Karel Hanza a été publié pour la première fois en tchèque en 1923, et qu’il a été réimprimé à Prague en 2006.

Le livre de Karel Hansa présente non seulement l’histoire de la nation arménienne jusqu’aux années 1920, mais aussi le déroulement du génocide des Arméniens , la vie des immigrants arméniens qui se sont réfugiés au Liban et en Syrie et les orphelinats arméniens.

Ce livre du voyageur étranger est l’un des premiers récits du génocide des  Arméniens.