Le lac Madatapa dans le district de Ninotsminda, situé dans le parc national de Djavakhk, s’assèche. Cette année, une grande partie du territoire a été asséchée. Les habitants du village de Sameba considèrent que les conditions météorologiques sont la raison de l’assèchement du lac, car il n’a pas beaucoup plu et il faisait chaud en été.

Il était prévu depuis plusieurs années de construire un barrage sur le lac Madadapa afin de maintenir le niveau d’eau, mais rien n’a été fait jusqu’à présent. Comme l’a indiqué l’Agence pour les zones protégées de Géorgie à Jnews, un appel d’offres électronique a déjà été annoncé pour la construction du barrage. À ce stade, l’agence a préparé les directives techniques nécessaires et le travail de conception est en cours. Plus de détails seront annoncés prochainement.

Le lac Madapata est situé dans la partie sud-est des hauts plateaux du Djavakhk, à une altitude de 2108 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le Madatapa se distingue des autres lacs par la diversité des oiseaux et compte 180 espèces d’oiseaux. Madatapa est alimenté par les eaux souterraines, les eaux de pluie et les eaux de fonte, dont sont issues les rivières des montagnes du Djavakhk.