Le 13 septembre à minuit, les forces armées azerbaïdjanaises, à l’aide d’artillerie et de missiles anti-aériens, ont commencé à bombarder les positions arméniennes dans différentes parties de la frontière arméno-azerbaïdjanaise. En particulier, les positions en direction de Sotk, Vardenis, Goris, Kapan, Artanish et Iskhanasar ont été bombardées.

Les actions de l’Azerbaïdjan avant l’offensive ont fait des victimes et des blessés du côté arménien. Ceci a été rapporté par le porte-parole du ministère de la Défense de la République d’Arménie, Aram Torosyan. Selon les données préliminaires, la partie arménienne compte 49 victimes.

Laisser un commentaire