À Dersim, les biens culturels tels que les châteaux, les fontaines, les églises, les tombes et les ponts qui font la lumière sur l’histoire sont inventoriés grâce à un mécanisme d’enregistrement.

Les équipes, qui se rendent sur le terrain certains jours de la semaine, parcourent les montagnes, les forêts et les vallées afin de localiser des artefacts historiques. 

Les équipes ont enregistré 150 sites et structures historiques, dont des fontaines, des églises, des ponts, des châteaux et des tombes, en tant que biens culturels immeubles.

Les artefacts, qui portent les traces de milliers d’années d’histoire et qui sont protégés, sont également sur la route des groupes de touristes qui viennent dans la ville avec des visites quotidiennes.