Le vice-ministre des affaires étrangères de la RA, Vahe Gevorgyan, a clairement souligné dans une interview accordée à la chaîne de télévision anglaise Al Jazeera que l’agression déclenchée par l’Azerbaïdjan est une attaque contre un pays souverain, une attaque contre un État membre de l’ONU.

Comme le rapporte « Armenpress » dans l’interview Gevorgyan a particulièrement dit : « Ce qui s’est passé aujourd’hui à minuit est une attaque militaire à grande échelle initiée par l’Azerbaïdjan sur la frontière avec l’Arménie, y compris le territoire de l’Arménie. L’Azerbaïdjan viole le cessez-le-feu non seulement le long de la frontière, mais prend également pour cible les positions arméniennes et les infrastructures civiles à l’intérieur de l’Arménie. Il s’agit d’une attaque claire contre un pays souverain, une attaque claire contre un État membre des Nations unies. »

« La déclaration tripartite du 26 novembre a clairement souligné que l’Arménie et l’Azerbaïdjan devaient renforcer la sécurité, prendre des mesures pour réduire les tensions à la frontière. Mais l’Azerbaïdjan refuse de mettre en œuvre cette déclaration trilatérale », a noté M. Gevorgyan.