Le Conseil de sécurité des Nations unies a discuté à nouveau de la situation conflictuelle entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan ce jeudi. Cela est indiqué dans le programme de la réunion de l’organisation. La discussion est prévue dans le cadre d’une lettre du représentant permanent de l’Arménie auprès des Nations unies adressée au président du Conseil de sécurité. La question a également été inscrite à l’ordre du jour des réunions du Conseil de sécurité des Nations unies hier, à la demande de la présidence française et du gouvernement de l’Arménie Occidentale. Les consultations ont eu lieu à huis clos. Le représentant permanent de la Russie auprès des Nations unies, Vasily Nebenzia, a ensuite déclaré qu’à l’issue des discussions du Conseil de sécurité, celui-ci était favorable à un cessez-le-feu rapide entre Bakou et Erevan et à une solution politique et diplomatique à la situation. Selon lui, Moscou a insisté pour que dans ces éléments de presse, il y ait une référence aux déclarations trilatérales des présidents de la Russie, de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan en 2020 et 2021, qui constituent la base de la normalisation des relations entre les deux pays.La Chine quant à elle, précise que le règlement des tensions entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan n’est pas séparé du règlement de la question du Haut-Karabagh.