Sur sa page Facebook, l’association germano-arménienne a répondu à des questions déroutantes concernant l’exposition sur l’Urartu au musée archéologique de Francfort et a fourni une réponse de la direction du musée, qui avait été contactée par l’association germano-arménienne parce que l’Urartu est représenté sous le nom d’Azerbaïdjan dans l’exposition.

La réponse du directeur du musée, le Dr Wolfgang David, qu’il a envoyée à l’association germano-arménienne, a déjà été reçue.

« Nous sommes vraiment désolés que vous ayez été gêné par la présentation des objets exposés et leur étiquetage sur l’une de nos vitrines.  » L’empire d’Urartu occupait plusieurs territoires provinciaux, comme vous l’écrivez. Cependant, les objets exposés dans notre vitrine se rapportent à des lieux situés autour du lac Urmia, dans l’Iran actuel. L’étiquetage de la vitrine a donc donné lieu à certains malentendus.

Notre exposition d’œuvres date de la fin des années 1980. Malheureusement, il n’a pas été mis à jour depuis. Mais il est censé être mis à jour dans un avenir proche et nous allons certainement apporter des changements dans ce contexte, y compris la carte.

Comprenez que nous avons besoin de temps pour développer un concept complet pour toutes les salles du musée. Entre-temps, nous avons retiré de la vitrine l’inscription « Azerbaïdjan », qui, dans ce cas précis, est liée à l’origine des objets exposés dans la province du nord-ouest de l’Iran. Nous vérifierons à nouveau les textes. » « 

https://www.deutscharmenischegesellschaft.de

Vous pouvez lire la réponse complète en allemand ici :

Was hat Urartu mit Aserbaidschan zu tun? (deutscharmenischegesellschaft.de)