Un événement dédié à l’indépendance de l’Artsakh s’est tenu au Congrès des États-Unis, en présence du ministre des Affaires étrangères de la République d’Artsakh, David Babayan, et des membres du Comité du Congrès pour les affaires arméniennes. Le ministre des affaires étrangères de l’Artsakh David Babayan a prononcé un discours lors de l’événement. Il a insisté sur le fait que l’Artsakh ne fera jamais partie de l’Azerbaïdjan, soulignant les menaces existentielles et génocidaires auxquelles le peuple de l’Artsakh est confronté. Babayan a remercié les communautés arméniennes des États-Unis et du monde entier ainsi que tous les partisans de l’Artsakh.

Dans ses remarques, le membre du Congrès Adam Schiff a souligné que les États-Unis doivent cesser tout soutien à l’Azerbaïdjan, imposer des sanctions et tenir les dirigeants azerbaïdjanais responsables des crimes de guerre. Selon M. Schiff, la condamnation sans équivoque de l’agression de l’Azerbaïdjan a permis à ce pays de lancer une nouvelle offensive contre l’Arménie.

Le membre du Congrès Frank Fallon, qui venait de rentrer d’Arménie, a également participé à l’événement. Dans son discours, il a souligné qu’une partie importante de leur mission était d’assurer la continuité de la démocratie en Arménie, en insistant sur le fait que l’Artsakh en faisait également partie.