Une grotte de 80 mètres de profondeur située dans la province d’Akchadagh, dans la province de Malatya, en Arménie Occidentale, à une altitude de 1 750 mètres, est appelée « la grotte de la peur » par la population.

Personne n’a jamais vu le fond de la grotte, qui abrite des animaux sauvages tels que des loups, des renards, des hérissons et des chauves-souris. On peut accéder à la grotte en empruntant un chemin ardu d’environ 3 kilomètres. La grotte comporte deux grandes « salles » où vivent des animaux sauvages.

Les habitants de la ville ont peur de visiter ce lieu mystérieux. En raison de la structure abrupte des environs, la grotte très inaccessible peut être transformée en attraction touristique si on le souhaite.