Le 20 septembre, une conférence sur l’Artsakh s’est tenue dans la salle de réception présidentielle du Sénat français à l’initiative du sénateur Bruno Rataio, président du groupe d’information international du Sénat sur le Haut-Karabakh, et de l’ambassade d’Arménie en France, au cours de laquelle a été présenté un ouvrage collectif intitulé Haut-Karabakh, le livre noir. L’événement s’est déroulé sous le patronage du président du Sénat Gérard Larcher.

Le sénateur Bruno Rataio a prononcé un discours d’ouverture de la conférence, exprimant sa solidarité avec la République d’Artsakh, ainsi qu’avec l’Arménie, condamnant particulièrement la dernière agression militaire de l’Azerbaïdjan contre le territoire de l’Arménie Orientale, et soulignant l’urgence pour la France et l’Europe de soutenir l’Arménie.

Cette rencontre a été suivie d’une table ronde avec les auteurs de « Nagorno-Karabakh, le livre noir ».

L’événement s’est conclu par un message du président du Sénat Gérard Larcher, qui a été présenté à l’événement par Christian Cambon, président de la commission des relations extérieures du Sénat.