Le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan a déclaré depuis le podium de l’ONU que la présence d’une mission d’observation internationale dans les zones adjacentes à la frontière arméno-azerbaïdjanaise serait un facteur important de stabilité régionale. M. Pashinyan a déclaré cela dans son discours à la 77ème session de l’Assemblée générale des Nations unies.

« L’Azerbaïdjan utilise la force tous les jours pour imposer unilatéralement ses plans. L’Azerbaïdjan agit ainsi pour mettre fin au statut d’État, à l’indépendance et à la démocratie de l’Arménie. Mais je suis ici pour dire que nous sommes déterminés à défendre notre démocratie, notre indépendance, notre souveraineté et notre intégrité territoriale. Je tiens à souligner que les solutions diplomatiques sont notre priorité absolue. En outre, nous pensons que la pleine participation de la communauté internationale à ce processus est d’une importance capitale », a déclaré le Premier ministre.

M. Pashinyan a ajouté qu’afin de garantir la stabilité régionale, les forces armées de l’Azerbaïdjan doivent être retirées du territoire souverain de la République d’Arménie.