La situation préoccupante en Syrie se résorbe lentement. Les lumières de l’espoir se rallument lentement dans les foyers des Arméniens.

Sous nos yeux, la Syrie est un « foyer » de souffrance depuis plus d’une décennie. Sous les yeux du monde entier, ce pays paisible et sûr est devenu le centre de guerres, de destructions indescriptibles et de grandes souffrances.

Et aujourd’hui, malgré tout cela, l’espoir renaît à Alep, Damas, Lattaquié, Kessab et dans d’autres régions de Syrie.

Selon les informations du journal « Arevelk » de Lattaquié, le premier enfant de la jeune famille Nersesian est né et le nouveau-né a été nommé Nazo (Nazaret). Il convient de noter que Sako Nersesian et Huri Markeya se sont mariés il y a environ un an et se sont installés à Lattaquié en raison des circonstances, et qu’ils sont déterminés à poursuivre leur vie sur la côte syrienne malgré de nombreuses difficultés.