Depuis plusieurs mois, il y a une queue interminable de camions entre le village de Vachyan et le poste de douane de Kartsakh. Les gens sont incapables d’amener les équipements agricoles dans les champs.

C’est la saison de la récolte des carottes au Djavakhk. Il y a environ 10 villages le long de la route qui va du village de Vachyan, à Akhalkalak, au poste de contrôle frontalier de Kartsakh. Ces villageois se plaignent que le convoi de camions bloque la circulation des machines agricoles, rendant leur travail déjà difficile encore plus pénible.

Les camions, entassés sur la route Akhalkalak-Kartsakh, portent pour la plupart des plaques d’immatriculation de Turquie, d’Azerbaïdjan, du Belarus, de Russie, d’Ukraine, du Kazakhstan, d’Iran et d’autres pays. Les villageois se plaignent que les conducteurs polluent l’environnement.