La présentation du livre « Waiting » de Nanar Simonyan, professeur de l’université Mesrop Mashtots, jeune critique littéraire, a eu lieu à Stepanakert.

Comme l’informe le journaliste d’Artsakhpress, les organisateurs ont considéré l’événement comme une occasion d’apprécier Komitas une fois de plus et d’écouter ses œuvres.

Selon la directrice de l’école de musique Komitas, Zarine Babayan, l’événement, consacré à l’anniversaire de Vardapet, est traditionnel et a lieu chaque année.

« Oui, nous avons de nombreux génies, dont les noms sont écrits en lettres d’or dans les pages de l’histoire. Komitas, Aram Khachatryan, Arno Babajanyan, Sevak. Komitas a prouvé au monde que l’Arménie a sa propre chanson et sa propre musique. Nous devons continuer à préserver, à conserver et à créer notre culture, à vivre et à créer dans la mère patrie, malgré toutes les difficultés », a déclaré Z. Babayan.