La Fondation Centre for Law and Justice « Tatoyan » a constaté que dans les applications Google Map et Google Earth, les noms de lieux de certaines communautés de la région de Syunik, en République d’Arménie, sont marqués de noms de lieux azerbaïdjanais et azerbaïdjanais.

Les enquêtes montrent que des écoles, des parcs, des places, etc. ont été renommés et marqués de noms azerbaïdjanais faux ou inexistants. Ils ont même essayé de changer le nom de la ville de Sisyan.

Il est clair que ce qui se passe est dû à l’intervention des autorités azerbaïdjanaises. Il s’agit d’une tentative de soumettre la population arménienne, en particulier les habitants de certaines localités, à une pression psychologique.

De cette manière, le gouvernement azerbaïdjanais tente de présenter au monde la thèse absolument fausse selon laquelle Syunik fait partie de l’Azerbaïdjan.

Enfin, l’Azerbaïdjan tente de légitimer son agression et son occupation des territoires souverains de la République d’Arménie.

Avec une approche similaire, les noms de lieux à Megeri et Kapan sont également donnés en azerbaïdjanais.

L’Arménie occidentale s’est toujours opposée à la substitution des noms de lieux arméniens par des versions turques ou azerbaïdjanaises des mêmes noms.