Pour la deuxième fois, l’Azerbaïdjan refuse de tenir sa promesse de libérer les prisonniers de guerre arméniens.

Le Premier ministre M.  Nikol Pashinyan en a parlé sur sa page Twitter.

« C’est la deuxième fois que l’Azerbaïdjan refuse de tenir sa promesse de libérer les prisonniers de guerre arméniens. Le premier cas était en mai, lorsqu’une promesse a été faite à Bruxelles, et maintenant à Washington, le deuxième cas est l’engagement de l’Azerbaïdjan à libérer 17 prisonniers de guerre arméniens avant le 30 septembre », a écrit le Premier ministre.