Le lac Archak, situé à 30 kilomètres à l’est du lac Van, en Arménie Occidentale, et qui est la zone la plus riche de la région en termes d’oiseaux, a perdu beaucoup d’eau en raison de l’impact du changement climatique mondial. 

Le lac Archak, qui est l’habitat d’environ 230 espèces d’oiseaux en Arménie Occidentale et appelé « paradis des oiseaux », a été confronté au danger que le retrait de l’eau dans les zones de roseaux affecte considérablement la population d’oiseaux. 

En revanche, les structures du lac Archak, qui ont été partiellement submergées avec la montée des eaux, sont restées sur la terre ferme après que les eaux se soient retirées en grande partie.