« Le monde est à nouveau silencieux, aussi silencieux qu’il l’était pendant la guerre de 44 jours de 2020. » 

Donald Wilson Bush, le président fondateur de l’Association nationale arménienne, a annoncé ce sentiment en direct sur son compte de média social Facebook. 

L’homme politique est un descendant de Woodrow Wilson et sa femme est arménienne.

« La semaine dernière, j’ai vu au moins 3 vidéos de l’agression de l’Azerbaïdjan contre la République d’Arménie au début de ce mois, dont l’une était horrible », a déclaré Donald Wilson Bush en direct sur Facebook.

Wilson Bush s’est inquiété du fait que la plupart des membres pro-Arméniens du Congrès sont restés silencieux pendant la semaine. Il exhorte les Arméniens à s’unir et à faire pression sur les politiciens qui représentent leurs intérêts.

« Nous avons distribué un message au nom de l’Association nationale arménienne, qui a été envoyé à environ 535 bureaux du Congrès et à la Maison Blanche. Par cet appel, nous demandons que les Nations Unies envoient immédiatement des casques bleus pour protéger la région de Syunik, en République d’Arménie, des attaques des unités militaires azerbaïdjanaises. La deuxième demande est de mettre fin au soutien américain à l’Azerbaïdjan, la troisième est d’imposer les sanctions économiques maximales possibles à l’Azerbaïdjan. La quatrième demande est de rappeler l’ambassadeur américain à Bakou et la cinquième demande est d’expulser tout le personnel diplomatique azerbaïdjanais des États-Unis jusqu’au retrait complet des forces armées azerbaïdjanaises du territoire internationalement reconnu de la République d’Arménie. »