La plaine de Mouch est située dans les hautes terres arméniennes, dans le courant moyen de l’Euphrate oriental, il occupe une partie de la province de Taron de la Grande Arménie historique. Selon la division territoriale administrative de l’Empire ottoman, la ville de Mouch et sa plaine formaient la partie centrale de la région de Mouch de la province de Bitlis. Selon les statistiques préparées par le presbytère de Mouch, il y avait 106 colonies habitées par des Arméniens dans le champ de Mouch à la veille du génocide. Le nombre de la population arménienne de la ville de Mouch était de 12 000 âmes.

Comme beaucoup d’autres régions habitées par les Arméniens du plateau arménien et de l’Empire ottoman, la ville de Mouch et les villages de la plaine de Mouch ne sont pas en reste du mouvement d’éveil éducatif à la réalité arménienne d’Arménie Ocidentale, qui a débuté en 1863, après l’approbation de la constitution nationale arménienne par les autorités ottomanes. Depuis les années 1870, de nombreuses écoles ont été ouvertes dans les villes et villages d’Arménie Occidentale. Les établissements d’enseignement arméniens occidentaux étaient de nature laïque et spirituelle.

L’organisation de l’éducation dans les écoles de la Communauté arménienne des Lumières était régie par des règles standard publiées par les conseils pédagogiques rattachés au Patriarcat arménien de Constantinople.

Lire l’article complet sur le lien.

https://www.houshamadyan.org/arm/mapottomanempire/bitlispagheshvilayet/kazaofmush/musheducationandsport/mushschools.html