En Arménie Occidentale, sous l’occupation de l’Empire ottoman, les premières écoles arméniennes ont été fondées dans les années 1790 par K.

A Constantinople, principalement avec les revenus reçus de l’église ou avec les moyens et l’initiative des Arméniens. À partir du milieu du XIXe siècle, des écoles mixtes ont été créées dans tous les centres provinciaux d’Arménie Occidentale, ainsi que dans les villages. Un certain nombre d’entreprises et d’organisations éducatives et culturelles créées principalement à l’initiative de la jeunesse arménienne progressiste ont grandement contribué à l’organisation et au développement de l’éducation arménienne en Arménie Occidentale.

Selon les « Statistiques » préparées par le Conseil de l’éducation du Département central national, en 1901-1902, à ce jour, 441 écoles avec 29 371 élèves, 7 772 étudiantes et 921 enseignants fonctionnaient sur le territoire de l’Arménie Occidentale. De plus, les chiffres donnés se réfèrent uniquement à la Communauté apostolique arménienne, les écoles et les élèves appartenant aux communautés catholiques et protestantes arméniennes, ainsi que les élèves qui fréquentaient les écoles privées et les écoles étrangères, ont été exclus des statistiques. Ainsi que les écoles de district de Constantinople.