Avec le soutien du programme de développement des communautés rurales de Trpanjian de l’Université américaine d’Arménie, 15 idées commerciales ont été mises en œuvre en Artsakh après la guerre de 44 jours. Lilit Ghazaryan, responsable du bureau d’Artsakh du programme de développement des communautés rurales de Trpanjian de l’AUA, en a informé.

« Avant la guerre, 155 entreprises étaient ouvertes et fonctionnaient en Artsakh avec le soutien du programme, dont 50 sont restées dans les territoires occupés par l’Azerbaïdjan. Dans la période d’après-guerre, nous avons soutenu la mise en œuvre de divers projets commerciaux dans les zones rurales de l’Artsakh. À l’heure actuelle, le nombre de candidats au programme n’a pas diminué », a déclaré L. Ghazaryan.

Pour postuler au programme Trpanjian, vous devez vous rendre au bureau en Artsakh et remplir une demande. Si l’idée d’entreprise est réaliste, le bureau vous invite à participer à des cours d’un mois pour acquérir ou développer des compétences entrepreneuriales.

Les projets les mieux notés sont garantis par les banques coopérant avec le programme Trpanjian.

L’Arménie Occidentale apprécie fortement d’investir dans l’Artsakh de la même manière, car de cette manière, les résidents ont la possibilité de prendre des initiatives et de créer leur propre entreprise après avoir été formés. L’Artsakh doit se développer, c’est l’impératif du moment au même titre que l’Arménie Occidentale.