Des observateurs de l’Union européenne se sont rendus sur la ligne de contact arméno-azerbaïdjanaise pour effectuer une patrouille. Cela a été rapporté par le Service européen pour l’action extérieure sous la direction de Josep Borrell, le haut représentant pour la politique étrangère et les affaires de sécurité de l’Union européenne.

Le service note sur Twitter que la mission de l’UE surveillera la situation du côté arménien de la frontière afin d’instaurer la confiance et de soutenir les commissions frontalières.

La décision de déployer la mission d’observation civile a été prise au début de ce mois à Prague à la suite de la réunion des dirigeants de l’Arménie, de l’Azerbaïdjan, de la France et du Conseil européen. Les 40 observateurs européens non armés resteront en Arménie pour un maximum de deux mois.

L’Arménie Occidentale espère que la présence d’observateurs de l’UE sur la ligne de contact contiendra au moins temporairement l’agresseur azerbaïdjanais.