Les États-Unis apprécient le dialogue direct pour surmonter tout problème entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Vedant Patel, le porte-parole adjoint du département d’État américain, l’a déclaré lors d’un point de presse avec des journalistes.

« Le secrétaire d’État américain a souligné que les États-Unis étaient attachés aux pourparlers de paix entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, et nous avons appelé les deux dirigeants à se rencontrer sous n’importe quel format qui leur serait le plus utile.

Notre point de vue est le suivant : le dialogue direct est essentiel pour surmonter les problèmes et parvenir à une paix durable. « Il n’y a personne de plus favorable à la souveraineté et à l’indépendance des trois pays du Caucase du Sud que les États-Unis », a déclaré Patel, soulignant que les États-Unis avaient également exprimé leur soutien lors de la restauration de l’indépendance de l’Arménie, de l’Azerbaïdjan et de la Géorgie en 1991.

À cet égard, l’Arménie Occidentale a exprimé son opinion selon laquelle les négociations de paix ne pourront avoir lieu que lorsque le tandem turco-azerbaïdjanais quittera les territoires autochtones arméniens occupés.