Le monastère arménien Saint-Barthélemy situé dans la région de Bashkale de la province de Van en Arménie Occidentale est dans un état semi-détruit. L’arc de la porte d’entrée a été conservé, mais le dôme est à l’état de ruine. Ce monastère a duré 1600 ans, mais au cours des 100 dernières années, il a été détruit, abandonné et est maintenant délibérément détruit.

Selon la tradition, le monastère a été fondé au 1er siècle par le roi Sanatruk sur la tombe de l’apôtre Barthélemy. Le monastère est mentionné dès le XIIIe siècle.

Au Moyen Âge, le monastère était le siège de la province d’Aghbak. L’église du monastère a été construite au XIIIe siècle sur les fondations de l’ancienne basilique.

En 1915-1916, le monastère passa sous le contrôle de l’armée turque. Depuis les années 1990, il sert de base à une unité militaire spéciale. Le complexe du monastère a été gravement endommagé par le tremblement de terre de 1966. Le dôme de l’église était debout jusque dans les années 1960, mais après cela, toute la structure s’est effondrée progressivement et il ne restait plus rien du dôme.